jeudi 9 juin 2011

Le communisme revient en force en Amérique Latine

Ils sont combien les petits cons d'extrême droite qui se sont excités contre les Etats-Unis et Israel sous prétexte qu'ils seraient les "dominateurs du monde" ? Eux qui étaient jadis les plus gros anti-communistes de France dans les eighties. Il fallait donc bien croire que le communisme est mort si eux-mêmes en sont devenus des adeptes, du moins sous une certaine forme que cache assez mal un drapeau bleu-blanc-rouge ou une croix celtique.

Pendant qu'ils s'extasiaient sur Soral et je ne sais pas quels gauchistes (j'entends par ce terme ce qui n'est pas social-démocrate... et puis merde eux aussi !) ou ex-gauchistes devenus fafs, pendant que certains sont allés jusqu'à tomber amoureux du communiste Chavez... et ben voila RED IS BACK !

Je parle souvent des ptis fafs, je dois dire qu'ils m'énervent. Et c'est normal parce que les rouges m'enervent. Aujourd'hui ce qu'on appelle un faf n'est à mon avis pas différent d'un rouge au plan idéologique. Ça veut juste sa petite esthétique particulière.

Mais revenons sur l'essentiel qui est quand même ce retour en force du "socialisme". On connait pourtant ses effets et on sait que la population qui a subi ce communisme de merde, à savoir les peuples de l'Est, a vécu comme une bénédiction incroyable la disparition de l'URSS.

Mais voila, c'était il y a longtemps et c'était bien loin de l'Amérique du Sud qui est malheureusement déterminée à réédité les erreurs du passé.

Et un jour il faudra bien dire à ces gens là qu'on les avait prévenu, d'un peu trop loin et à voix basse peut être ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire