dimanche 9 octobre 2011

Jean-Noël Guérini s'illustre dans la primaire socialiste

Harlem Désir avait assuré l'avoir viré du Parti Socialiste, le socialiste mis en examen Jean-Noël Guérini est venu voter aux primaires citoyennes socialistes avec sa jolie veste en cuir, nous rappelant "les heures les plus sombres de notre histoire" (je me sens socialiste tout d'un coup).

Guérini s'est un peu échauffé contre les manipulations "politiciennes" à son encontre au PS, et ceux qui auraient fait du beurre du son affaire.

Tout le monde a en tête "l'élection" de Martine Aubry en 2008 et les fraudes dénoncées par Ségolène Royal à l'époque.

Reste à savoir si les primaires citoyennes socialistes seront inscrites sous le signe de la continuité (un vote à la Ben Ali) ou si le PS va être capable de se hisser au niveau... du Front National. Dont le face-à-face Marine-Gollnisch était au moins fiable dans son résultat. ce ne serait pas un luxe pour le Français qui aimerait mieux des potentiels présidents vraiment présidentiables.

vendredi 15 juillet 2011

SOS Racisme en pleine mobilisation... avec le pognon de qui ?

Qu'on soit claire, je suis ultra-libéral et à ce titre on fait ce qu'on veut de son argent.

Donc si les Pierre Bergé, les Bolloré, et autres milliardaires ont envie de payer des sommes énormes pour favoriser certaines groupes politiques, dont la minuscule association (de par ses membres) SOS Racisme, pas de problème !

La pseudo cause "antiraciste", déguisement des idées de gauche radicale sur l'immigration, n'est de toute façon qu'un outils pour ceux qui ont de l'argent et qui veulent en donner avec des arrières pensées précises. C'est aussi un bon moyen de défendre l'immigration poussée à son maximum par une stratégie pour gosse de 4ans mais tout de même fonctionnelle : "le monsieur contre l'immigration c'est un méchant raciste" .

Bien sur, la réalité de l'islamisme des quartiers et du racisme anti-blanc est passée par là. Malgré les pressions, il est largement moins crédible qu'autrefois d'apporter son soutien à SOS Racisme en se prétendant le camp du bien.

Il n'empêche que les clivages restent les mêmes, ainsi que les intérêts. On ne risque pas de voir ces milliardaires changer de camp dans les années qui viennent.

PAR CONTRE, de savoir que le contribuable paye est tout simplement scandaleux.

La Ville de Paris a voté 160 000 euros de subventions pour le concert d'SOS Racisme.
En ajoutant 30.000 euros pour un "village associatif".
En ajoutant, encore, 40.000 euros pour SOS Racisme !

La question qui doit être posée est la suivante, SOS Racisme a tellement de "potes" milliardaires, qu'est ce qui motive ce plaisir de puiser dans l'argent du Contribuable ?

Et enfin, à ceux qui ne comprennent toujours pas dans quel régime est plongée la France, peut-être suffit-il désormais d'exposer ces chiffres pour déjà répondre à la question !

La France n'est pas un pays où on se fera torturer au fond d'une prison, comme Evin en Iran.

En revanche, je prends ton argent et je t'encule, et je te traite de raciste si tu es pas content, ça semble être encore et toujours le système imposé par notre élite (qui s'impose déjà elle-même...).

jeudi 9 juin 2011

Le communisme revient en force en Amérique Latine

Ils sont combien les petits cons d'extrême droite qui se sont excités contre les Etats-Unis et Israel sous prétexte qu'ils seraient les "dominateurs du monde" ? Eux qui étaient jadis les plus gros anti-communistes de France dans les eighties. Il fallait donc bien croire que le communisme est mort si eux-mêmes en sont devenus des adeptes, du moins sous une certaine forme que cache assez mal un drapeau bleu-blanc-rouge ou une croix celtique.

Pendant qu'ils s'extasiaient sur Soral et je ne sais pas quels gauchistes (j'entends par ce terme ce qui n'est pas social-démocrate... et puis merde eux aussi !) ou ex-gauchistes devenus fafs, pendant que certains sont allés jusqu'à tomber amoureux du communiste Chavez... et ben voila RED IS BACK !

Je parle souvent des ptis fafs, je dois dire qu'ils m'énervent. Et c'est normal parce que les rouges m'enervent. Aujourd'hui ce qu'on appelle un faf n'est à mon avis pas différent d'un rouge au plan idéologique. Ça veut juste sa petite esthétique particulière.

Mais revenons sur l'essentiel qui est quand même ce retour en force du "socialisme". On connait pourtant ses effets et on sait que la population qui a subi ce communisme de merde, à savoir les peuples de l'Est, a vécu comme une bénédiction incroyable la disparition de l'URSS.

Mais voila, c'était il y a longtemps et c'était bien loin de l'Amérique du Sud qui est malheureusement déterminée à réédité les erreurs du passé.

Et un jour il faudra bien dire à ces gens là qu'on les avait prévenu, d'un peu trop loin et à voix basse peut être ?

Cortex, l'islamiste number one de France passe en procès à Grenoble

Merci à DTOM.fr pour l'info : http://www.dtom.fr/?p=1646

Cortex, vous ne connaissez pas ? c'est le très sérieux arrangueur de foule qui a réussi à se payer une honte du niveau d'une comète sur sa radio Patalk.

Vous pensez que quand "l'islam need you" on se retrouve à prier des heures, participer à des camps dans des pays exotiques qui ressemblent pas vraiment au Club Med au niveau des activités, ou encore se déguiser en Moudjahidin quand vient le moment de la ramener dans les rues de Paris sous prétexte qu'Israel passe en action ?

NON, en tout cas ce n'est pas là le pire supplice qu'un islamiste en herbe doit subir... Il doit avant tout se faire engueuler sur Patalk par Cortex pour à peu près n'importe quoi ! ENJOY !

mardi 7 juin 2011

Manuel le nouveau Pasqua de gauche

La "gauche sécuritaire", je crois que j'ai vu ça en première littéraire. Ca s'appelle une antithèse. En tout cas c'est comme ça que François de Souche nomme la position de Manuel Valls qui nous propose un croisement un peu bâtard entre le Pasqua de 1993 et la fiscalité de Piketti. Thomas Piketti, dont les think tanks américains ont dénoncé l'affabulation des chiffres mais qui reste l'inspiration du PS... ou de Marine Le Pen (j'ai relu l'article pas moins de 4 fois quand je suis tombé dessus. Pas moyen, Marine a dit s'être inspirée des travaux de ce mec !).

Passons sur l'affabulateur qui fait des émules chez les interventionnistes, considérons un peu Manuel et sa droitardisation qui serait la meilleure des choses si elle était sincère. Car qui y croit une seconde ?

Sarkozy a serré la main de Bush en 2007, il a vendu le "Reagan français" devant une salle comble de petits jeunes PoP à Bercy. Une étiquette que Jean Marie Le Pen avait cru bon de balancer aux ordures dès le début des années 90 (ça inspire de faire rentrer des NR et d'autres admirateurs des dictatures arabes).

Après un coup pareils, qui peut croire qu'un seul politicien français va rétablir la sécurité ?

Je ne parle même pas du monétatisme que Bernard Trémeau essaye d'enseigner à des abrutis "patriotes" qui ne font plus la différence entre l'Etat et la nation ou qui croit que le nationalisme est forcement socialiste parce qu'un autre inculte des années 30 qui ne savait même pas peindre en a fait son programme, mais qui lisent quand même les 4 Vérités Hebdo parce que c'est encore dans les liens du site du Front National.

Désolé Manuel Valls, la sécurité au Parti Socialiste c'est un peu comme le monétarisme à l'UMP, c'est pas près d'arriver. D'ailleurs si "Sarkozy le facho" (copyright SOS Crétins) n'a pas été capable de le faire, qui va croire que c'est Martine et ses copines qui font agir en quoi que ce soit ?

dimanche 5 juin 2011

Rhône-Alpes : PS et frontistes gollnischiens soutiennent ensemble «Un bateau pour Gaza»




Une affiche non-officielle des jeunes du FN que nous avons trouvé sur le facebook de l'un des responsables FNJ du Nord au moment de la publication de cette campagne, une image "appréciée" via l'application facebook par certaines personnes, dont des responsables FNJ.
Le Conseil régional Rhône-Alpes, présidé par le socialiste Jean-Jack Queyranne, vient de gravement innover. Lors de sa séance du 27 mai, il a adopté un voeu de soutien à l’initiative «Un bateau pour Gaza». Présenté au nom d’Europe Ecologie/Les Verts par l’élue Alexandra Cusey, soutenu par le Front de Gauche (PC + mélenchonistes) représenté par Gilles Ravache, ce voeu a été adopté par une ahurissante coalition regroupant, aux côtés de ces deux formations, le Parti socialiste, le PRG et… le Front national.
L’UMP et unélu PS se sont abstenus.
Cette initiative pourrait faire suite à la convocation d’un certain nombre de responsables FN proches de Bruno Gollnisch devant les instances du Front National. La région Rhône-Alpes étant aux mains des partisans de Bruno Gollnisch.
NB : Si ces derniers comptaient faire hurler les associations pro-israeliennes contre leur propre parti, en ce qui nous concerne ce sera pour une autre fois.